Soutien à Mohamed Boudjellaba, Maire de Givors et à sa majorité « divers gauches et écologiste »
Partager

 

Ce mardi 2 février, le Tribunal administratif de Lyon a annulé l’élection du 28 juin dernier à Givors et l’élection de Mohamed Boudjellab en tant que Maire.

EELV Rhône-Alpes et le groupe des Écologistes à la Métropole de Lyon soutiennent sans détour le maire de Givors Mohamed Boudjellaba et son équipe “Construisons Ensemble”.

 

Pour Monique Cosson, co-secrétaire EELV Rhône-Alpes “Une décision qui contredit le rapporteur public, c’est extrêmement rare, et de fait incompréhensible, nous sommes abasourdis. Cette décision est cependant suspendue du fait de l’appel, que nous suivrons avec attention. Nous soutenons Mohamed Boudjellaba et son équipe qui travaillent sans relâche pour les Givordines et Givordins depuis cet été”.

 

Selon l’avocat du Maire de Givors, Etienne Tête, cette décision comporte des irrégularités tant sur le fond que sur la forme. Des attestations issues de la partie plaignante n’ont pas été portées au dossier et donc à la connaissance de l’ensemble des parties prenantes. Ceci est contraire au principe élémentaire de la contradiction, selon lequel chacune des parties doit pouvoir être en mesure de discuter des arguments des autres.

 

Pour Benjamin Badouard, co-président du groupe écologiste à la Métropole : “En quelques mois seulement, les élu·es écologistes et citoyens ont lancé de nombreux projets, donnant un nouvel espoir à Givors, tant sur le plan écologique, solidaire que démocratique. Le maire et son équipe ont été élu·es pour servir Givors et ses habitant·es, ils s’y emploient au quotidien. 

 

Voici quelques mesures entreprises en seulement sept mois :

  • Pour la démocratie : meilleure représentation de l’opposition (répartition égalitaire pour les tribunes et dans la réunion des présidents de groupe) ; budget participatif de 100 000€ ; comité consultatif citoyen sur la fracture numérique ; hausse des subventions pour les associations (enveloppe globale portée à 1 million d’euros)…
  • Pour la solidarité : hausse de 11% du budget du CCAS, création d’une réserve civique givordine ; achat de locaux pour créer une Maison de santé pluriprofessionnelle ; obtention du label “Cités éducatives” avec Grigny ; plateforme de click&collect et campagne de communication pour les commerçant·es…
  • Pour la sécurité : hausse des effectifs de 50% de la Police Municipale; nouvelle charte des mariages pour éviter les incidents autour des cérémonies…
  • Pour l’écologie : végétalisation de cours d’écoles ; nouveau marché de restauration collective pour les enfants et aîné·es (hausse de 50% du bio, quasi suppression des emballages plastiques, 80% de local) ; création d’une brigade propreté (5 tonnes de déchets collectés en plus par mois) ; abandon des grands projets de bétonisation sur terres cultivables (Bertholon Mourier, Montrond) ; multiples projets pour mieux relier Givors à ses territoires voisins et favoriser les mobilités douces (subvention à l’achat de vélo)…

 

 

 

Laisser un commentaire