Le temps de l’écologie est venu !
Partager

Face à l’urgence climatique le choix des électeurs et électrices est clair : l’écologie doit, maintenant, être au cœur des politiques publiques.

Ce dimanche, le résultat des écologistes aux municipales est historique. Partout en France, et plus particulièrement en Rhône-Alpes, on assiste à une vague verte. Dans de nombreuses villes de la région, des centaines de milliers d’électeurs et électrices ont décidé de faire de l’écologie la boussole politique des six années à venir.

Éric Piolle a montré la voie à Grenoble où depuis 2014, il a engagé les transitions – écologiques, sociales et démocratiques – bénéfiques pour les habitant·es. Dès aujourd’hui de nombreuses villes de la région vont dessiner le chemin vers un monde d’espoir, fondé sur la justice sociale, la protection de l’environnement et la participation des habitant-es.

Pour Monique Cosson co-secrétaire d’EELV Rhône-Alpes  “Nous sommes très heureux-ses et fièr-es de ces résultats. Face aux coalitions anti-climat, qui n’avaient d’autres objectifs que de s’accrocher au pouvoir, les citoyen·nes ont montré leur désir d’écologie. Au centre de larges rassemblements, les listes écologistes l’emportent dans de nombreuses villes et agglomérations. Dès cet été, Grégory Doucet à Lyon, Bruno Bernard à la Métropole de Lyon, François Astorg à Annecy, Laurent Amadieu à Saint-Égrève… rejoindront Éric Piolle et les grenoblois·es pour enfin inscrire l’écologie dans la justice sociale au cœur de toutes les politiques publiques”.

Maurice Morel co-secrétaire d’EELV Rhône-Alpes “Nous portions un message clair pour ces élections : « le temps de l’écologie est venu, les écologistes sont prêts ». Ce message a été entendu, les électrices et électeurs nous ont fait confiance, nous les remercions vivement !  Plus que jamais l’écologie se construit avec tou·tes les habitant·es. Nous sommes conscients de la tâche qui s’annonce, nous l’abordons avec humilité. En effet, l’abstention est extrêmement élevée pour des élections municipales. Bien que les circonstances soient particulières, cette haute abstention est le signe d’un fossé grandissant entre les citoyen·nes et leur élu·es. Nous devrons dans les années à venir, démontrer notre capacité à agir pour le climat, à respecter nos engagements tant en terme de programme que de renouvellement des pratiques. Des marches pour le climat aux municipales, en passant par les européennes, la vague verte s’amplifie. En 2021, notre objectif sera de continuer cette dynamique et de faire gagner l’écologie politique en Auvergne Rhône-Alpes”.

 

Les listes de rassemblement portées par les écologistes l’emportent à :

  • Grenoble (38) : la liste “Grenoble en commun” avec Éric Piolle
  • Lyon (69) : la ville et 7 arrondissements (sur 9) “Ensemble, l’écologie pour Lyon avec Grégory Doucet”
  • Métropole de Lyon : la Métropole et 9 listes de circonscriptions (sur 14)  “Les écologistes et la gauche avec Bruno Bernard”
  • Annecy (74) : la liste “Réveillons Annecy” avec François Astorg
  • Saint-Egrève (38) : la liste “Ensemble pour demain à Saint-Egrève” avec Laurent Amadieu

 

D’autres listes, soutenues par  EÉLV, remportent également plusieurs villes importantes :

(26) Die

(38) Seyssinet-Pariset, Eybens, Moirans

(42) Rive-de-Gier

(69) Villeurbanne, Vénissieux, Givors, Saint-Fons

(73) Chambery…

 

Laisser un commentaire