Center Parcs de Roybon : EELV continue la lutte !
Partager

Communiqué de presse EELV Rhône-Alpes
23 novembre 2018
—-
Le Conseil d’Etat n’a pas suivi les préconisations du rapporteur public sur le Center Parcs de Roybon et relance une nouvelle fois ce Grand projet inutile. C’est une mauvaise nouvelle pour l’environnement et l’argent public. 

Selon Nadine Reux, secrétaire EELV Rhône-Alpes : « C’est une décision dommageable et incompréhensible. Le Conseil d’Etat s’est prononcé sur la forme mais aurait pu également se prononcer sur le fond. Or, aujourd’hui, il faut un véritable sursaut écologique et ce projet est un non-sens pour la préservation de la planète. Il projette de consommer des quantités extraordinaires d’eau et de rayer de la carte des zones humides, ces réservoirs d’eau potable pour notre quotidien. Il faut prendre en compte les derniers événements climatiques, notamment les sécheresses récurrentes sur le secteur du Center Parcs. Enfin, les mobilisations citoyennes des dernières semaines pour le climat imposent de changer de cap. En plus d’être ringard, ce projet contribue à l’écocide ». 

Olivier Longeon, porte-parole EELV Rhône-Alpes : « Nous remercions ici les associations (notamment la Frapna), les citoyens, les élus, qui font un travail formidable, dans l’intérêt de toutes et tous, avec des moyens souvent dérisoires. Gageons que, comme pour l’autoroute A45, la décision finale ira dans le bon sens, celui du climat et de la bonne distribution de l’argent public. Comme pour la ligne à grande vitesse Lyon – Turin et tous les autres projets inutiles et imposés de la région, nous continuerons à lutter. Le Gouvernement et son ministre de l’écologie fait des beaux discours pour la planète, nous aimerions maintenant qu’il agisse concrètement et arrête ce projet ».

 

Laisser un commentaire