Arrêt de l’A45, ajournement du projet Eridan de gazoduc : deux victoires pour le climat !
Partager

Communiqué de presse EELV Rhône-Alpes
17 Octobre 2018

Arrêt de l’A45, ajournement du projet Eridan de gazoduc : deux victoires pour le climat !

« L’A45 reportée sine die par le gouvernement, il est temps de construire un projet cohérent ! » déclare Nadine Reux secrétaire régionale d’EELV Rhône-Alpes. « N’en déplaise à une poignée d’élus ce n’est une surprise pour aucun décideur. C’est la deuxième fois qu’un gouvernement prend la même décision. Les associations, les citoyens et les écologistes sont enfin écoutés. Le projet avorté A45 située trop loin des agglomérations stéphanoise et lyonnaise aurait drainé très peu de circulation, il n’aurait rien résolu aux bouchons des entrées de St Etienne et Lyon, le temps de parcours aurait été le même qu’aujourd’hui. L’A45 serait donc quasi vide, sans rentabilité économique et une fausse solution pour la mobilité. »

« La nécessité est de répondre aux saturations partielles de l’A47 et de la RN88 à certaines heures. La seule solution cohérente est la sécurisation des voiries existantes avec création de protections phoniques et parfois passage en tranchées couvertes pour le respect de riverains. Comme en 1998 pour la coupe du Monde, nous devons faire avancer d’urgence le projet d’amélioration entre St-Etienne et St-Chamond.

Utilisons les 400 Millions d’Euros du gouvernement et ceux promis par les collectivités pour construire d’autres solutions : améliorer l’autoroute existante et la liaison TER entre St Etienne et Lyon. Doublons le budget alloué à ces liaisons ferrées pour créer une vraie offre alternative à la route qui dessert aussi bien la Haute-Loire que le sud de la Plaine du Forez par des liaisons électrifiées et cadencées.

Etudions les solutions de transport de proximité dans la vallée du Gier comme le Supraways. Il est aussi temps de lancer une agence de relocalisation de l’emploi dans l’agglomération stéphanoise. » complète Olivier Longeon, porte parole régional d’EELV.

Le même jour, le Tribunal Administratif ajourne le projet de gazoduc ERIDAN dans la vallée du Rhône. Là aussi, c’est un projet construit par et pour les énergies fossiles. Le projet régional doit lutter contre le dérèglement climatique et utiliser des énergies propres.

Après les réussites des marches pour le climat de septembre et octobre qui ont réuni des centaines de milliers de personnes en France, l’arrêt de ces projets résonne comme une victoire pour le climat.

Il est temps de tourner la page tous ensemble et de construire la société de demain qui réponde aux enjeux du dérèglement climatique.

Laisser un commentaire