Communiqué EELV Rhône-Alpes : EDF doit répondre de sa négligence
Partager

Tôt ce matin des militants de Greenpeace se sont introduits dans la centrale nucléaire de Cruas en Ardèche et ont pu accéder aux bâtiments abritant les piscines d’entreposage de combustibles usés, les zones les plus sensibles d’une centrale.

Centrale nucléaire de Cruas

Centrale nucléaire de Cruas (Ardèche)

Pour Nadine Reux, secrétaire régionale EELV « Cela démontre une nouvelle fois la grande vulnérabilité des installations nucléaires françaises, et EDF n’est plus du tout crédible quand il parle de nucléaire sûr, notamment pour les habitants de Rhône-Alpes, région la plus nucléarisée de France ».
Déjà il y a quelques années, d’autres lanceurs d’alertes s’étaient introduits dans la centrale voisine du Tricastin, maintenant c’est au tour de Cruas. « Il faut cesser de mentir aux français : en plus d’être un gouffre financier pour les contribuables français, EDF met physiquement en danger les populations et nos territoires » poursuit l’élue régionale Florence Cerbaï (Rassemblement Citoyen, Écologiste et Solidaire).

EELV Rhône-Alpes attend qu’EDF prenne la mesure de cet énième événement et mette en place (enfin !) des solutions efficaces pour notre sécurité. Quant au gouvernement, il doit enclencher au plus vite la transition énergétique, pour sortir de ce fléau qu’est l’énergie nucléaire.

Laisser un commentaire