La lettre au Procureur de la République de l’élue régionale Myriam Laïdouni-Denis
Partager

Lettre au procureur de la république de Grenoble, en tant qu’élue, mais aussi citoyenne, épouse, mère. (…) « Considérant que je m’inscris dans le respect de la Déclaration universelle des droits de l’homme qui rend légitimes les actes solidaires envers les personnes en situation de vulnérabilité dont font partie les migrants, qu’à ce titre je soutiens les exilé·es sans distinctions sélectives et ceux qui leur sont solidaires, suis-je passible de poursuites? »(…)

Cette lettre fait suite aux actions que nous avons menées ( asso+ avocats+ élus) aux postes frontières de Montgenèvre en janvier et de Menton le 31 mars , suite aux différents évènements qui ont contribué à démontrer la violation des droits des personnes en situation de migration ( et notamment le rapport rendu public du contrôleur général des lieux de privation de liberté qui a conforté nos observations à Menton). En plus des actions juridiques entreprises avec avocats et assos, cette lettre a été adressée au procureur de la république de Grenoble, Postée de St Etienne de St Geoirs (38) le 6 juin en RAR.

Retrouvez le message sur Facebook ICI

Laisser un commentaire