Greenpeace « visite » la centrale de Cruas
Partager

Mardi 28 novembre, les lanceurs d’alerte de Greenpeace s’introduisaient sans aucun souci dans la centrale nucléaire ardéchoise de Cruas, atteignant en quelques minutes les piscines de combustibles usés, les zones les plus dangereuses des centrales.

EELV Rhône-Alpes a communiqué le jour même sur cette énième négligence : https://tinyurl.com/yadpsdgu

Voici également ci-dessous l’article du Dauphiné Libéré du 29 novembre :

 

 

Laisser un commentaire